Services
Menu
Fermer

Heras rachète SER Hegn

La société néerlandaise Heras d’Oirschot, près d’Eindhoven, rachète la société danoise de clôtures SER Hegn. Grâce à cela, l’entreprise augmente considérablement sa part de marché sur le marché scandinave.

SER Hegn se compose de plusieurs entreprises, réparties sur tout le territoire danois : SER Hegn, Moosdorf, Stentoft Hegn et SER Hegn Øst. Toutes ces sociétés seront détenues par Heras. « Nous sommes très impressionnés par les gens de SER Hegn, » déclare Gilles Rabot, PDG de Heras. « C’est une entreprise qui a prouvé son expertise dans le domaine de la vente, de la pose et de l’entretien de clôtures au Danemark depuis de nombreuses années. Heras était déjà actif en Scandinavie. Le rapprochement entre SER et Heras nous confère une position de leader et jette des bases solides pour la poursuite de notre croissance. »

Nordique

Il y a quelques années, la société a d’abord racheté la société suédoise Tuvan Stängsel et, peu après, une filiale norvégienne de Gunnebo. « Nous voulons maintenant développer davantage nos activités sur le marché scandinave, » déclare Gilles Rabot. « Avec l’acquisition de SER, nous augmentons considérablement notre part de marché. En outre, le siège de SER peut servir de plaque tournante pour l’ensemble de la Scandinavie. Il est situé au centre du Danemark et sur la route de la Suède et de la Norvège. Des stocks importants de tous les types de clôtures et de portails courants y sont conservés et, de là, nous pouvons les distribuer rapidement et facilement aux trois pays. Ce pas nous permet de devenir le leader du marché de la protection périmétrique en Scandinavie ».

SER Hegn

SER Hegn (hegn signifie clôture en danois) a été fondé en 1990 par Svend Erik Rasmussen. Le zoo de Givskud, le premier parc de safari européen avec des lions en liberté, avait besoin d’une clôture pour un nouvel enclos pour les hippopotames à l’époque, mais n’était pas satisfait du fournisseur actuel. Rasmussen travaillait pour ce fournisseur et le zoo était satisfait de lui. « Si vous vous mettez à votre compte, nous vous passerons suffisamment de commandes pour les premiers temps, » avaient dit les acheteurs du zoo. Ce zoo est toujours un gros client. Rasmussen a développé son entreprise en se concentrant sur les gros clients avec beaucoup de travail dans les premières années. La compagnie ferroviaire danoise Banedanmark a été la première, suivie peu après par des sociétés comme Coca Cola, Carlsberg et Shell. Il a ainsi pu consacrer tout son temps et toute son énergie à la pose, sans avoir à mettre en place un grand service commercial.

Croissance

En 2006, le fils de Svend, Henrik Rasmussen, a rejoint l’entreprise. Avec son père, il a fait de l’entreprise la plus grande entreprise de clôtures du Danemark – 80 poseurs travaillent aujourd’hui pour SER Hegn. « La majeure partie de la croissance s’est faite de manière organique, » explique Henrik. « Nous sommes devenus grands principalement en restant petits. Nous avons peu de cadres au bureau, les lignes sont courtes. Entre les poseurs et les vendeurs et planificateurs, mais aussi les lignes vers le client. Celui-ci reçoit toujours une réponse rapide et simple. En outre, depuis 30 ans, l’accent est mis sur un assemblage rapide et efficace. Les clients apprécient vraiment. Ils nous recommandent partout, nous n’avons guère besoin de faire de la publicité ». Une autre partie de la croissance est venue de l’acquisition de plusieurs autres entreprises de clôtures, notamment Scan Hegn en 2009, Moosdorf Hegn en 2012, Jima Hegn en 2015, Jysk Hegn en 2018 et Stentoft Hegn en 2019. Moosdorf et Stentoft sont toujours des sociétés distinctes, qui déménagent donc maintenant vers Heras.

Implication

Henrik Rasmussen lui-même continue à travailler pour la société. « J’ai vendu 100 pourcent des actions de SER à Heras, »dit-il, « mais une partie du prix d’acquisition est constituée d’actions Heras. C’était à ma propre demande, car cela me donne une bonne motivation pour rendre l’entreprise que nous avons construite, mais aussi la marque Heras en Scandinavie encore plus grande. » Henrik Rasmussen se concentrera sur l’intégration de SER Hegn, mais aussi des branches norvégienne et suédoise au sein des structures de Heras. Heras va également créer une Académie Heras, où il pourra mettre à profit ses connaissances et ses compétences pour rendre la pose et le service encore plus efficace et intelligent. Dans cette académie, des poseurs pourront être formés pour poser des clôtures de la même manière et avec les mêmes normes.

Rachat

Rasmussen a bien sûr été un peu surpris lorsque Heras l’a approché pour le rachat, mais il n’a pas vraiment été surpris. « Mon père et moi, nous nous sommes toujours dit : ‘Si jamais la société est rachetée, elle le sera par Heras.’ Nous y achetons une grande partie de notre matériel depuis 1993 et en 1998, nous avons installé le premier portail Delta en Scandinavie. Nos poseurs savent lire et écrire avec le matériel de Heras et les relations entre les gens de Heras et de SER sont également très bonnes. Certains collaborateurs se connaissent depuis plus de 20 ans. C’est une énorme opportunité pour notre entreprise. En tant que membre du grand groupe, nous pouvons nous développer encore plus rapidement dans de nombreux domaines. En termes de chiffre d’affaires, de professionnalisme, de portefeuille, et j’en passe. Je me réjouis d’ores et déjà des années à venir ».